Historique de l’association RÉA

C’est fin 2014 que quelques acteurs audois de l’écoconstruction se réunissent au magasin « Ecomaison » à Carcassonne pour discuter la création d’un réseau professionnel. Ils partagent le constat du retard avec lequel l’écoconstruction prend ses marques dans notre société. Comme pour l’agriculture biologique, il n’est pas évident de placer des valeurs humaines et environnementales devant le profit à tout prix. En effet le lobby de la construction industrialisée, qui subordonne la santé de l’homme et de la nature aux bénéfices, domine encore largement le marché.

Ce groupe initial comprend notamment Cédric Chenu et Thierry Gaudin (entreprise Ecomaison), Dirk Eberhard et Joerg Ellerwald (Centre de formation Batipole, Scop CO-PO (ex – Bois Terre Paille), Damien Grumbach (Centre de formation Batipole), Xavier Phan (Espace Info Energie-CAUE) et Julien Boyer (entreprise Lécopot).

L’objectif des premières réunions est de préciser les orientations de ce réseau et de rassembler constructeurs, artisans, fournisseurs, architectes et thermiciens mais aussi centres de formation et associations concernées, bref, tous les professionnels et acteurs de l’écoconstruction dans l’Aude.

Très vite d’autres membres de la filière rejoignent le groupe initial : Béatrice Jouin (Association Ecorce), Rudolf Lehmann (entreprise Solidee), Michel Daube (Association Ecohabiter en Corbières Minervois et Raphaël Soulier (Scop APEX).

Cette première étape prend du temps mais elle est constructive et permet de rentrer dans la phase de structuration. Il faut définir clairement des objectifs et des valeurs et se donner un cadre de fonctionnement, ce qui est discuté en 2015/2016.
Coté administratif la forme associative semble la plus adaptée et après quelques mois d’échanges et de discussions les versions finales du nom, de la charte et d’un règlement interne sont posées.

Assemblée générale

Le 7 décembre 2016 est la date de l’Assemblée Générale constitutive, suivie par l’enregistrement de l’association REA (Réseau Ecohabitat de l’Aude) à la Sous Préfecture de Limoux le 7 janvier 2017. L’association se donne pour objet de  » promouvoir et favoriser le développement de l’écohabitat de qualité, sain et durable » et a pour siège social : ERECO-PRAE Charles Cros, 11300 Pieusse.

Le premier semestre 2018 est consacré à la création d’un site internet, de flyers et la programmation des premières actions (visites de maisons, participation à diverses manifestations).

Charte du REA

Cette association est un réseau avec l’objectif de réunir des professionnels et intervenants de l’éco construction: constructeurs, artisans, fournisseurs, architectes, thermiciens, centres de formation …

Le REA est un forum riche de rencontres entre actrices et acteurs désireux d’élargir leur compétence et l’efficacité de leur production dans le domaine de la construction écologique.

Cette association a pour objet de promouvoir et favoriser le développement de l’écohabitat de qualité, sain et durable. Lors de l’utilisation de l’exploitation et de la transformation des ressources naturelles à fin de construction, nous cherchons à réduire les déséquilibres provoqués par nos interventions sur l’éco-système et à préserver la biodiversité.

Lors du choix des techniques de construction et de gestion des bâtiments, nous cherchons à optimiser
– les ressources locales, territoriales et planétaires, à court, moyen et long terme.
– les qualités de confort et de santé pour les utilisateurs et usagers.

Les matériaux locaux peu transformés représentent un gisement de ressources permettant de répondre très favorablement à la plupart des contraintes et des attentes d’une construction contemporaine et ce, conformément aux règles de l’art.

Les membres de l’association s’engagent à apporter aide, conseil, accompagnement ou solution clé en mains à des porteurs de projets de construction, rénovation ou aménagement.

Respectueux de l’environnement et de l’humain, dans un souci d’écoute, d’équité et d’échange entre les différents intervenants, les membres du réseau ont pour objectif de mieux répondre aux besoins de demandeur.

Nous voulons passer de la recherche constante du moindre coût, à une économie équitable prenant en compte la globalité du cycle de vie d’un bâti performant. La transparence des prix, la coopération entre acteurs et la valorisation de leurs compétences sont des critères essentiels de cette démarche et facilite son appropriation par les usagers.

Le chantier s’accomplit comme lieu de formation, d’échanges sociaux, économiques et culturels, pour passer de la logique de la division du travail à celle de la coproduction.

Nous nous engageons à :
-nous comporter dans notre travail et notre métier conformément aux principes de cette charte.
-adhérer et à promouvoir l’esprit de cette charte et des actions s’y rattachant.

Le non respect de la charte engage le processus de radiation de l’association du REA.

Fermer le menu